L'histoire de Briey

Une cité historique bi-millénaire

Le nom de Briey viendrait du celte " Briga " qui signifie forteresse. Elle a pris naissance sur un éperon rocheux qui domine la vallée du Woigot.

C’est d’abord un poste de guet des Gaulois, puis un oppidum Gallo-Romain avant de devenir une véritable forteresse au Moyen Age, avec un puissant château fort ceinturé de murailles au Xe siècle.
Elle entre dans le domaine des Comtes de Bar, puis des Ducs de Lorraine et dépend de l’Empire Germanique jusqu’en 1766 lors de la réunion de la Lorraine et du Barrois à la couronne de France.Les remparts

La vocation militaire de Briey, par ailleurs centre administratif et économique, s’affirme en de maintes occasions avec des fortunes diverses. Elle est conquise par Charles le Téméraire puis mise à sac lors de la Guerre de Trente Ans.
Sa citadelle est rasée par les Français. Dès lors, c’est une petite ville paisible avec ses nobles, ses riches bourgeois et son petit peuple d’artisans et d’ouvriers.

Grâce à Napoléon Ier, Briey tour à tour Comté, Châtellenie, Prévôté, bailliage, devient Sous-Préfecture du département de la Moselle.

1881 marque le développement minier et sidérurgique de la région. Cette formidable expansion, autour de Briey, fait du Nord lorrain un des bassins les plus riches et les plus dynamiques de la France. La population s’accroît de l’apport d’immigrants italiens et polonais qui y font souche.

    Briey s’honore de compter quelques personnages célèbres :
  • Sous la Révolution, le député Adrien DUQUESNOIS,
  • au XIXe siècle, le Docteur François MAILLOT qui utilisa en Algérie la quinine pour soigner le paludisme,
  • enfin l’écrivain Louis BERTRAND.

 

Pour en savoir plus,
il est vous possible d’obtenir des ouvrages de François HELLER, historien local à la Bibliothèque municipale, rue du Temple. (Tél 03 82 46 65 55)
  • « BRIEY, deux mille ans d'histoire, châtellenie, prévôté, baillage, arrondissement, Nancy » aux éditions Serpenoise
  • « BRIEY, D’HIER ET AUJOURD’HUI »